Nutrition

Malnutrition: les défis

Quelle que soit la forme qu’elle adopte, la malnutrition représente une menace importante pour la santé humaine. Aujourd’hui, le monde doit faire face à une double charge de malnutrition comprenant à la fois les cas de dénutrition et de surnutrition, en particulier dans les pays en développement.

La faim et une alimentation inadaptée contribuent à la mortalité précoce des mères, des nourrissons et des jeunes enfants et nuisent au développement physique et cérébral des jeunes. Dans le même temps, l’accroissement des taux de surpoids et d’obésité dans le monde entier s’accompagne d’une augmentation de la fréquence des cancers, des maladies cardiovasculaires et des diabètes – pathologies potentiellement mortelles et très difficiles à traiter dans les endroits où les ressources sont limitées et les systèmes de santé surchargés.

Dénutrition

  • Près de 115 millions d’enfants dans le monde présentent une insuffisance pondérale.
  • La dénutrition intervient dans environ un tiers des décès d’enfants.
  • Le retard de croissance (un indicateur de la dénutrition chronique) entrave le développement de 171 millions d’enfants de moins de 5 ans.
  • Treize millions d’enfants viennent au monde avec un petit poids de naissance ou prématurément en raison de la dénutrition maternelle et d’autres facteurs.
  • Un manque de vitamines et de minéraux essentiels dans l’alimentation est un obstacle au bon fonctionnement du système immunitaire et à un développement sain. Plus d’un tiers des enfants d’âge préscolaire dans le monde sont carencés en vitamine A.
  • La dénutrition maternelle, courante dans de nombreux pays en développement, se traduit par un développement fœtal insuffisant et une augmentation du risque de complications de la grossesse.
  • Globalement, la dénutrition chez la mère et chez l’enfant est responsable de plus de 10% de la charge mondiale de morbidité.

Surpoids et obésité

  • Environ 1,5 milliard de personnes sont en surpoids dans le monde, dont 500 millions d’obèses.
  • Le surpoids touche 43 millions d’enfants de part le monde.
  • la plus grande fréquence du surpoids chez les mères se traduit par un accroissement du risque de complications de la grossesse et par une augmentation du poids de naissance et de la fréquence de l’obésité chez les enfants.
  • À l’échelle mondiale, au moins 2,6 millions de personnes meurent chaque année du fait de leur surpoids ou de leur obésité.
  • Dans les pays en développement, les facteurs de risque en rapport avec le régime alimentaire, dont l’obésité et l’inactivité, interviennent dans un décès sur cinq, soit une fréquence pratiquement identique à celle relevée dans les pays à revenu élevé.
Partager