Nutrition

Recommandations de l’OMS en matière d’alimentation du nourrisson

Comme indiqué dans la Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (WHA55, document A55/15, paragraphe 10):

L’allaitement maternel est un moyen sans égal de fournir une alimentation idéale pour la croissance et le développement en bonne santé du nourrisson; il fait aussi partie intégrante du processus reproducteur et il produit des effets importants sur la santé de la mère. Pour que sa croissance, son développement et sa santé soient optimaux, le nourrisson doit être exclusivement nourri au sein1 pendant les 6 premiers mois de vie: c’est là une recommandation de santé publique de portée mondiale2.

Par la suite, en fonction de l’évolution de ses besoins nutritionnels, le nourrisson doit recevoir des aliments complémentaires sûrs et adéquats sur le plan nutritionnel tout en continuant d’être allaité jusqu’à l’âge de 2 ans ou plus. L’allaitement maternel exclusif depuis la naissance est possible sauf dans quelques situations médicales, et l’allaitement exclusif sans restriction conduit à une production tout à fait suffisante de lait maternel.

Publications

Liens


1 "L’allaitement au sein exclusif" signifie que le nourrisson ne reçoit pas d’autre aliment ou boisson – pas même de l’eau –, que le lait maternel (y compris le lait exprimé de sa mère ou le lait d’une nourrice) pendant les 6 premiers mois de vie, mais qu’il peut néanmoins recevoir des sels de réhydratation orale, des gouttes et des sirops (vitamines, minéraux et médicaments).

"L’allaitement au sein prédominant" signifie que la source d’alimentation prédominante du nourrisson est le lait maternel (y compris le lait exprimé de sa mère ou celui d’une nourrice comme source d’alimentation prédominante). Toutefois, le nourrisson peut aussi recevoir d’autres liquides (eau et boissons à base d’eau, jus de fruits), des liquides administrés à des fins rituelles et des sels de réhydratation orale, des gouttes ou des sirops (vitamines, minéraux et médicaments).

2 Conformément aux conclusions et recommandations de la consultation d’experts (Genève, 28-30 mars 2001) ayant couronné l’examen systématique de la durée optimale de l’allaitement exclusif au sein (voir le document A54/INF.DOC./4). Voir aussi la résolution WHA54.2.

Partager