Santé bucco-dentaire

Planification de la conférence sur la santé bucco-dentaire dans la Région africaine

Déclaration de la conférence

S’engager pour agir

Les participants à la Conférence de planification de la santé bucco-dentaire dans la Région africaine, organisée par la Fédération dentaire internationale (FDI) et l’Organisation mondiale de la santé, représen-tant 48 pays (dont 36 de l’AFRO et 12 de l’EMRO), ont salué l’initiative prise par les organisateurs d’évaluer l’impact des problèmes de santé bucco-dentaire ainsi que leur relation avec la santé en général dans la région, et ont entériné les objectifs de la conférence.

Les participants ont souligné que la santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé en général, avec les mêmes facteurs de risque. Ils sont préoccupés par le fardeau de plus en plus lourd des maladies bucco-dentaires et par la disparité grandissante en matière d’infrastructures sanitaires au niveau des pays Africains, de même que par le nombre et l’accès limités des programmes et services de santé bucco-dentaire.

Ils ont pris en particulier acte des informations figurant dans les importants documents ci-après :

Les participants affirment par la présente déclaration leur engagement à promouvoir la santé en général et la santé bucco-dentaire en tant que droit humain fondamental, et décident d’œuvrer ensemble en mettant l’accent sur les domaines suivants :

  • L’élaboration de politiques appropriées de santé bucco-dentaire aux niveaux national et local, appuyées par une base de données fiable sur la santé bucco-dentaire, pour faciliter les évalua-tions ultérieures.
  • La poursuite des transformations de l’environnement et du mode de vie de manière à les rendre favorables à la santé.
  • Le soutien à des stratégies préventives et à des services accessibles, ainsi qu’à l’amélioration et à la rationalisation des ressources humaines en matière de santé bucco-dentaire.
  • L’adoption de politiques permettant l’accès universel à un programme local approprié de presta-tion de soins bucco-dentaires essentiels, comprenant le soulagement de la douleur, la lutte contre les maladies bucco-dentaires et la promotion de la santé bucco-dentaire et l’intégration des soins bucco-dentaires dans les programmes de soins de santé primaires, dans un environnement exempt de tout risque de transmission de maladies infectieuses.

Les participants se sont félicités du partenariat entre la FDI et l’OMS dans le cadre de cette initiative et invitent toutes les parties à faire de leur mieux pour appuyer l’amélioration de la santé bucco-dentaire.

Nairobi, le 15 avril 2004

Partager