Sécurité des patients

Études sur la recherche dans les pays

Favoriser la recherche dans les pays en développement pour aider à comprendre la nature et l’ampleur des problèmes liés à la sécurité des patients, au travers d’études et d’interventions plurinationales menées dans les pays.

Le programme de recherche sur la sécurité des patients a mis sur pied des études de prévalence dans plusieurs États Membres de la Région de la Méditerranée orientale, dans deux pays d’Afrique (Kenya et Afrique du Sud) et, plus récemment, en Amérique latine.

Outre l’évaluation de la nature et de l’ampleur des incidents iatrogènes dans ces pays, ces projets de recherche contribuent à sensibiliser l’opinion aux problèmes liés à la sécurité des patients et encouragent l’adoption de mesures concrètes pour réduire l’iatrogénèse. Cette démarche favorise par ailleurs le renforcement du potentiel de recherche local et fournit des données au programme mondial de recherche sur la sécurité des patients. En effet, des experts internationaux collaborent avec ces pays et avec l’OMS pour mieux cerner les causes des incidents iatrogènes

Amérique latine

Étude plurinationale
Entreprise en collaboration avec le Ministère espagnol de la Santé et de la consommation, cette étude est dirigée par le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques / Organisation panaméricaine de la Santé. Cinq pays participent à cette étude (Argentine, Colombie, Costa Rica, Mexique et Pérou) sous la direction des Professeurs Jesús Aranaz et Carlos Aibar. Ce projet a pour but de produire une estimation de la prévalence ponctuelle de l’iatrogénèse dans les hôpitaux participants.

Brésil
Étude de validation pour traduire les outils de mesure en portugais.

Afrique

Kenya
Recherche entreprise sur l’incidence des événements indésirables dans deux hôpitaux (un hôpital communautaire et un hôpital universitaire tertiaire) et centrée principalement sur l’incidence des événements indésirables chez les patients séropositifs au VIH ou malades du sida. Ce projet de recherche a été dirigé par le Professeur William Macharia, pédiatre, Université de l’Aga Khan, Naïrobi.

Afrique du Sud
Recherche entreprise sur l’incidence des événements indésirables dans trois hôpitaux communautaires et dirigée par Stuart Whittaker, COHSASA.

Méditerranée orientale

Dirigé par le Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale en collaboration avec le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, ce projet de recherche est mené par huit pays (Egypte, Jordanie, Maroc, Tunisie, Soudan, Yémen, Kenya et Afrique du Sud).

Ce projet est placé sous la responsabilité des Dr Ross Wilson, Sisse Olsen et Philippe Michel, et fournit d’ores et déjà de précieuses indications qui aident à comprendre le problème lié à la sécurité des patients dans la Région.

Partager