Champs électromagnétiques (CEM)

Que sont les champs électromagnétiques ?


Prudence dans l'action

Plus les résultats de la recherche s'accumulent, plus il devient improbable que l'exposition aux champs électromagnétiques représente un grave danger pour la santé, même s'il subsiste néanmoins encore un peu d'incertitude. Le débat sur les résultats qui pouvaient prêter à controverse a quitté l'arène scientifique pour devenir un problème de société voire un enjeu politique. L'opinion publique s'agite à propos des effets nocifs que pourraient avoir les champs électromagnétiques sans bien souvent se souvenir des avantages que procure cette technologie. Sans électricité, la société serait paralysée. Quant aux émissions radiotélévisées et aux télécommunications , elles sont tout simplement une réalité de la vie moderne. Il est indispensable de mettre en balance le coût et les dangers potentiels.

Protection de la santé publique

Des recommandations internationales et des normes nationales de sécurité applicables aux champs électromagnétiques sont formulées sur la base des connaissances scientifiques actuelles afin de faire en sorte que les champs auxquels les êtres humains pourraient être soumis ne provoquent pas d'effets nuisibles à leur santé. Pour compenser les incertitudes liées à la connaissance (dûes, par exemple, aux erreurs expérimentales, extrapolation des animaux aux humains, ou incertitude statistique), de grands facteurs de sécurité sont incorporés aux limites d'exposition. Ces normes et recommandations sont régulièrement révisées et mises à jour le cas échéant. Certains estiment que, pendant que la recherche continue d'affiner les résultats, il y aurait intérêt à prendre des précautions supplémentaires au vu des incertitudes qui demeurent. Toutefois, la nature et l'ampleur des mesures de précaution à prendre sont conditionnées par la preuve que l'on peut avoir d'un risque sanitaire de même que par l'ampleur et la nature des conséquences envisageables. Les précautions à prendre doivent être proportionnées au risque potentiel. Pour plus de précisions, on peut se reporter au WHO Backgrounder on Cautionary Policies.

On a élaboré un certain nombre de politiques en vue d'agir avec circonspection lorsqu'il s'agit de répondre aux craintes qui se font jour au sujet de problèmes de santé ou de sécurité publique, professionnelle ou encore de problèmes écologiques posés par des agents physiques ou chimiques.

Que faut-il faire pendant que la recherche se poursuit ?

L'un des objectifs du Projet international pour l'étude des champs électromagnétiques est d'aider les autorités nationales à mettre en balance les avantages des technologies génératrices de champs électromagnétiques et la possibilité de découvrir un jour ou l'autre qu'elles comportent un risque pour la santé. L'OMS va en outre diffuser des recommandations concernant les mesures de protection à prendre le cas échéant. Il faudra patienter plusieurs années avant que les recherches nécessaires parviennent à leur terme et que leurs résultats soient évalués et publiés. Dans l'intervalle , l'OMS a formulé une série de recommandations , à savoir :

  • Les normes de sécurité nationales et internationales existantes doivent être rigoureusement respectées : ces normes reposent sur l'état actuel des connaissances et sont élaborées dans le but de protéger chacun des membres de la population en appliquant un facteur de sécurité élevé.
  • Des mesures de protection simples existent : l'installation de barrières autour des sources de champs électromagnétiques intenses permettent d'empêcher l'entrée de personnes étrangères au service dans des zones où l'exposition pourrait dépasser les limites fixées.
  • Consulter les autorités et la population locales sur les projets d'installation de nouvelles lignes électriques ou de stations relais de téléphonie mobile : les décisions d'implantation sont souvent subordonnées à des critères esthétiques et au respect de la sensibilité du public. Pendant la phase de planification, une politique de communication menée avec franchise peut rendre le public plus compréhensif et lui faire mieux accepter la nouvelle installation.
  • Communiquer : un système efficace d'information sanitaire et de communication entre les scientifiques, l'industrie, les pouvoirs publics et la population peut aider à mieux faire connaître les programmes consacrés à l'étude de l'exposition aux champs électromagnétiques et contribuer à réduire la défiance du public et à calmer ses craintes.

Pour plus de renseignements , on pourra consulter les aides-mémoires de l'OMS sur les champs électromagnétiques et la santé publique

Partager