Champs électromagnétiques (CEM)

Programme de recherche OMS 2003 sur les radiofréquences


Epidemiologie

Remarques :

  • Les études épidémiologiques doivent comporter des cohortes d’enfants et utiliser des critères de jugement plus ou moins spécifiques de ces classes d’âge (résultats scolaires par exemple).
  • On envisagera de réaliser des études dans des populations où l’exposition est élevée et bien définie (cohortes professionnelles par exemple). L’existence de registres de populations fortement exposées faciliterait la conception de telles études.
  • Lors de la planification des études épidémiologiques, les investigateurs doivent envisager la coordination et la collaboration internationales, utiliser des critères de jugement autres que la survenue de cancers (cataracte, troubles hormonaux, maladies chroniques) et tenir compte d’éventuelles différences dans les conditions d’exposition en fonction des pays.

En cours :

  • Etude cas-témoins internationale sur les tumeurs cérébrales et les tumeurs de la parotide.
  • Conception et fabrication d’un dosimètre individuel utilisable dans le cadre des études épidémiologiques sur les stations de base et les autres émetteurs fixes de RF.

Court terme ou besoin urgent :

  • Enquêtes d’exposition (et non simplement évaluation des sources) pour évaluer l’exposition totale chez un individu. On tiendra compte par exemple de la part relative de l’exposition professionnelle et de l’exposition résidentielle, ainsi que de l’influence de l’âge, du sexe et de la mobilité. Les variations régionales seront également appréciées. La structure et l’interprétation des études épidémiologiques futures s’appuieront sur les données des études actuellement en cours.
  • Etude complémentaire de l’évaluation de l’exposition pour permettre d’adapter la conception des études épidémiologiques résidentielles et professionnelles.

Long terme ou futur :

  • Etude de cohorte prospective de grande ampleur sur les utilisateurs de téléphone mobile incluant les données de l’incidence et de la mortalité. Le grand intérêt d’une telle étude est qu’elle permet d’examiner une grande variété d’issues de santé. De plus, de nouveaux critères de jugement mis en évidence par d’autres activités de recherche peuvent être introduits pendant le cours de l’étude. La collaboration internationale est vivement recommandée de façon à augmenter la taille de la cohorte, ce qui permettra d’étudier d’éventuelles associations avec des maladies rares. Compte tenu de la durée des études de cohorte prospective, celles-ci doivent être mises en route de toute urgence.
  • Les études concernant l’effet des sources de RF autres que les téléphones mobiles (sources fixes par exemple) qui modifient le sommeil ou provoquent d’autres effets non spécifiques ou la survenue de maladies chroniques seront étudiées par des méthodes épidémiologiques. En particulier, les éventuels effets à long terme d’expositions corps entier à des niveaux environnementaux seront examinés.
Partager