[an error occurred while processing this directive]
  Le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant > What we do
imprimer

26-29 Mars 2008

Atelier sur les Associations des Professionnels de la Santé (APS), Ouagadougou, Burkina Faso

Objectifs

L’objectif général de cet atelier est d’enrichir l’apport des APS aux plans nationaux mis en œuvre dans le domaine de la SMNE en les associant plus étroitement à l’élaboration des politiques et des programmes et en alignant plus précisément leurs activités sur les objectifs nationaux relatifs à la réalisation des objectifs 4 et 5 du Millénaire pour le développement (réduire de deux tiers le taux de mortalité infantile et de trois quarts le taux de mortalité maternelle à l’horizon 2015).

Tous les documents - en francais

Objectifs spécifiques

  • Aider les APS à s’organiser de manière optimale, afin qu’elles soient en mesure de jouer plus efficacement leur rôle dans les domaines mentionnés dans les objectifs 1-4, et favoriser des partenariats plus fructueux entre ces associations et le secteur public : renforcement des fonctions de direction, définition des stratégies globales/des plans/ des responsabilités, mise en place de partenariats efficaces avec le secteur public, mobilisation des membres, implication active pour toutes les questions relatives à la SMNE.
  • Renforcer le rôle des APS en tant que défenseurs de la SMNE ainsi que dans les concertations sur l’action à mener : il s’agit pour les APD de devenir des intervenants efficaces, capables de surmonter les difficultés législatives, d’améliorer les politiques relatives à l’utilisation des médicaments, de faire campagne pour assurer le financement de la SMNE et de prendre des mesures en vue d’améliorer la qualité
  • Examiner le rôle que peuvent jouer les APS dans le domaine de la planification : il convient pour cela d’instaurer de bonnes relations de partenariat avec le secteur public
  • Confier un rôle plus important aux APS pour tout ce qui concerne l’amélioration de la qualité : formation, éducation continue, suivi/supervision, normes en matière de soins, questions relatives à la réglementation et à l’homologation
  • Donner davantage d’ampleur aux activités menées conjointement par les APS pour essayer de résoudre les problèmes de ressources humaines dans le domaine de la SMNE : Sensibilisation en faveur de la mise en place de nouveaux cadres, analyses des tâches, révision des profils de poste.

Résultats escomptés

Pour l’action à mener dans les pays

Définition par les équipes de pays d’un ensemble de mesures prioritaires destinées à soutenir l’exécution des plans nationaux en matière de SMNE (la mise en œuvre de ces mesures durera un à deux ans). Ces mesures devraient consolider le rôle des APS et améliorer leur participation dans les domaines suivants :

  • Activités de sensibilisation et concertations sur les politiques en matière de SMNE (3 – 5 mesures)
  • Soutien à la mise en œuvre d’un projet national en matière de SMNE (3 – 5 mesures)
  • Amélioration de la qualité des soins dispensés dans le cadre de la SMNE (3 – 5 mesures)
  • Collaboration en vue de résoudre les problèmes de ressources humaines (3 – 5 mesures)
  • Amélioration du fonctionnement des APS (3 – 5 mesures)

* Note: : Chaque équipe de pays choisira deux ou trois domaines d’activités présentant un lien étroit avec les programmes nationaux en matière de SMNE.

Pour l’action des organismes régionaux et internationaux

Détermination de l’aide que les organismes régionaux et/ou internationaux peuvent apporter à la mise en œuvre des activités reconnues comme prioritaires par les équipes de pays.

Participants

Au maximum huit représentants pour chacun des 5 pays, dont 6 ou 7 représentants du secteur de la santé et un haut responsable du secteur public. Des représentants d’organisations internationales et régionales seront également invités. On prévoit au total la présence d’une cinquantaine de participants.

  • Les associations professionnelles sont les suivantes : Confédération internationale des sages-femmes, Conseil international des infirmières, Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique, Association internationale de pédiatrie, Fédération Internationale Pharmaceutique, Council of International Neonatal Nurses
  • Représentants d’associations internationales/régionales

Activités prévues et programme

1. Présentations de cas de réussite ou d’exemples

Un cas de réussite lié à un domaine à développer sera présenté et analysé. Les intervenants s’attacheront à mettre en évidence le rôle des APS dans cette réussite ainsi qu’à dégager un ensemble de bonnes pratiques et d’enseignements.

2. Tables rondes et assemblée plénière pour chacun des objectifs

Chaque présentation sera suivie d’une table ronde. Les groupes seront composés de 4 à 6 personnes, provenant de diverses associations, agences et organisations. Chaque groupe sera présidé par un animateur. Chaque groupe disposera d’une liste de questions à examiner, afin que tous les thèmes puissent être traités. Après les débats, un moment sera consacré aux observations et questions des participants.

3. Groupes de travail des pays

L’un des principaux objectifs de la réunion est de permettre l’identification des mesures prioritaires que les équipes de pays souhaitent mettre en oeuvre dans un délai de un à deux ans et qui sont destinées à permettre aux APS de jouer un rôle plus déterminant dans l’action nationale menée dans le domaine de la SMNE. Les membres des équipes de pays devront également déterminer l’aide qui devra être fournie par des organismes régionaux et internationaux ainsi que par les pouvoirs publics pour que les mesures envisagées puissent effectivement être exécutées.

Les groupes de travail de pays seront les principaux acteurs pour ce qui concerne l’identification des activités et des besoins. Trois séances sont prévues. Les deux premières viseront essentiellement à sélectionner 2 ou trois des domaines d’activités prévus pour les APS. Les groupes seront chargés de :

  • Définir une stratégie pour chacun des objectifs retenus
  • Recenser les obstacles susceptibles de freiner la mise en œuvre de cette stratégie
  • Choisir 3 à 5 mesures prioritaires que les équipes de pays pourraient mettre en oeuvre dans un délai de un à deux ans : corréler les mesures retenues aux programmes nationaux en matière de SMNE
  • Mettre au point et exécuter un plan d’action (désignation des responsables, détermination de la durée, fixation des modalités de mise en œuvre) : il importe que le plan en question indique comment les associations pourront collaborer pour la mise en œuvre des mesures retenues
Programme final [pdf 205kb]

[an error occurred while processing this directive]