PMNCH accueille favorablement le rapport de redevabilité du G8 2011

AVIS AUX MÉDIA G8

18 Mai 2011 | GENÈVE – Le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant (PMNCH) accueille favorablement le rapport de redevabilité du G8 2011, publié aujourd'hui à Paris et révélant une augmentation du financement de la santé en faveur des femmes et des enfants.

En 2010, le G8 a lancé l'Initiative de Muskoka pour la santé maternelle, néonatale et infantile, autour d’un objectif général visant à mobiliser 10 milliards de dollars US d’ici à 2015, avec un engagement initial de 5 milliards de dollars US. Le rapport de redevabilité rendu public ce jour suggère que collectivement le G8 dépassera cet engagement initial de 5 milliards de dollars d’environ 53%.

''Le G8 maintient son rôle pionnier en matière de santé maternelle, néonatale et infantile,'' indique le Dr Julio Frenk, Président du Conseil d’administration de PMNCH et doyen de la Harvard School of Public Health. ''Sous présidence canadienne en 2010, l’initiative de Muskoka a modifié les règles du jeu en matière d'engagements des bailleurs de fonds. En 2011, la France a mis l'accent sur la redevabilité, un élément fondamental permettant de s’assurer que ces engagements soient effectivement honorés,'' a-t-il mentionné.

''La présidence du G8 par les États-Unis en 2012 constituera également une occasion importante de mesurer les progrès, compte tenu de la solide expérience des États-Unis en matière de redevabilité et de leur soutien actif en faveur des femmes dans leur politique de développement'' a déclaré Dr Carole Presern, Directrice de PMNCH.

Le rapport 2011 décline les engagements de chacun des pays du G8 à l'initiative de Muskoka : Canada - 1.1 milliards de dollars canadiens ; France - 500 millions d’euros ; Allemagne - 400 millions d’euros ; Italie - 75 millions de $US ; Japon - 500 millions de $US; Russie - 75 millions de $US ; Royaume Uni - 2.1 milliards de £; Etats-Unis - 1.346 milliards de $US ; Union européenne - 70 millions de $US.

Bien que le G8 n’indique pas un nouveau montant global en lieu et place des 5 milliards initialement annoncés, l’agrégation de chaque engagement suggère que, collectivement, les membres du G8 dépenseront 7,656 milliards de $US en faveur de l'initiative de Muskoka d’ici 2015. *

L’augmentation du montant mobilisé par le G8 peut largement être attribuée à un engagement accru du Royaume-Uni, annoncé en Septembre 2010, dans le cadre de la Stratégie globale pour la santé de la femme et de l’enfant.

L'Initiative de Muskoka fait intégralement partie de la Stratégie globale lancée en Septembre 2010 visant à mobiliser 40 milliards de dollars en vue de réduire drastiquement la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans les pays en développement. Les partenaires non-membres du G8 s’étaient également joints à cette initiative et engagés à hauteur de 2,3 milliards de $US d’ici 2015.

PMNCH mène actuellement une étude analysant l’affectation de ces 40 milliards de dollars. Ce rapport sera publié en Septembre 2011.

Le Dr Carole Presern relève que les résultats préliminaires de l’étude révèlent un soutien accru aux initiatives de planification familiale. ''C’est une excellente nouvelle dans la mesure où il existait un déficit de financement dans ce domaine. Améliorer l'accès à la planification familiale contribue efficacement à réduire la mortalité maternelle et néonatale.''

* Lorsque les membres du G8 n'ont pas fait état de leurs engagements en dollars US, PMNCH a utilisé les taux de change de l'OCDE de mai 2010 pour calculer les montants.

Porte-parole:
Dr Carole Presern
Directrice
Le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant (PMNCH)

Porte-Parole G8/G20 de PMNCH au Canada:
Dr Dorothy Shaw, Professeur de médecine clinique
Département d'Obstétrique et de Gynécologie
Université de Colombie britannique
Courriel: dshaw@medd.med.ubc.ca

Contact:
Tracey Fyfe
Le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant (PMNCH)
Courriel: fyfet@who.int
Téléphone mobile: +41 (0) 79 251 7368

Partager