La maladie du ver de Guinée: le compte à rebours vers l'éradication

Partager

Auteurs:
OMS

La maladie du ver de Guinée: le compte à rebours vers l'éradication

Informations sur la publication

Nombre de pages: 5
Date de publication: 2012
Langues: Anglais, français
Numéro de référence OMS: WHO/HTM/NTD/PCT/2012.2

Télécharger

Présentation

En 2011, afin de mener l’effort d’éradication à son terme, l’Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution appelant tous les États Membres où la dracunculose est endémique, à accélérer les efforts d’interruption de la transmission et à mettre en place une surveillance nationale afin d’éradiquer la maladie.

En effet, on a vu la maladie réapparaître en Éthiopie (2008) et plus récemment au Tchad (2010), où des cas ont été détectés alors que le pays n’en avait pas notifiés pendant plusieurs années. Même une fois la certification obtenue, la surveillance doit être maintenue tant que la maladie n’est pas déclarée éradiquée au niveau mondial. L’insécurité, en empêchant d’accéder aux zones d’endémie, constitue un obstacle majeur, en particulier dans les pays qui enregistrent toujours des nouveaux cas, à savoir l’Éthiopie, le Mali, le Soudan du Sud et le Tchad.

Ce document fait le point sur la situation actuelle et rappelle les principaux défis qu'il reste à surmonter afin de parvenir à éradiquer cette maladie qui fait peser un lourd fardeau économique sur les populations touchées.

Voir aussi