Quantifier l'impact de l'environnement sur la santé

Prévenir la maladie grâce à un environnement sain: Une estimation de la charge de morbidité imputable à l'environnement

Quelle est la charge de morbidité qui pourrait être évitée grâce à une meilleure gestion de notre environnement? Celui-ci influence notre santé de diverses façons — à travers des expositions à des facteurs de risques physiques, chimiques et biologiques, ainsi qu'à travers nos changements de comportement face à ces risques.

Pour répondre à cette question, une étude exhaustive de la littérature et l'expertise de plus de 100 experts du monde entier ont été compilées dans un rapport intitulé "Prévenir la maladie grâce à un environnement plus sain".

Celui-ci présente une étude complète sur la manière dont l'environnement dans son ensemble, particulièrement celui que l'on peut modifier (voir encadré), a un impact sur la santé.

Le pourcentage de la maladie, imputable à l'environnement, est donné pour 85 catégories de maladies et de traumatismes, et est indiqué pour les 14 régions de l'OMS.

Les résultats montrent que des facteurs de risques environnementaux jouent un rôle dans plus de 80% des maladies régulièrememnt recensées par l'Organisation mondiale de la Santé. Globalement, on estime que 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% de tous les décès peuvent être attribués à des facteurs environnementaux. Parmi les enfants (0-14 ans), ces chiffres s'élèvent à plus d'un tiers de la charge de morbidité.

Ces premières estimations peuvent avoir d'importantes implications pour les preneurs de décisions car les riques environnementaux pris en compte dans cette recherche pourraient être réduits de façon significative par des interventions dont le ratio coût-efficacité a été prouvé. En outre, ces investissements coordonnés pourraient contribuer à promouvoir l'application de stratégies de développement plus rentables et porteuses de multiples avantages sociaux et économiques.

Qu'est-ce qu'un environnement modifable?

(a) Pollution de l'air, de l'eau, du sol avec des agents chimiques ou biologiques; (b) Rayonnement ultraviolet et ionisant; (c)Environnement bâti (sécurité des bâtiments, infrastructures piétonnes); (d) Bruit, champs électromagnétiques; (e) Risques professionnels; (f) Méthodes d'agriculture, schéma d'irrigations; (g) Changements climatiques liés à l'activité humaine, dégradation des écosystèmes; (h) Comportements individuels liés à l'environnement, tels que le lavage des mains, la contamination de la nourriture avec de l'eau impropre ou des mains sales

Télécharger le document

Partager