Santé sexuelle et reproductive

Lignes directrices de l’OMS pour le dépistage et le traitement des lésions précancéreuses pour la prévention du cancer du col de l’utérus

Lignes directrices de l’OMS

Partager

Auteurs:
Organisation mondiale de la Santé

Informations sur la publication

Nombre de pages: 43
Date de publication: 2014
Langues: Anglais, français
ISBN: 978 92 4 254869 3

Télécharger

La néoplasie cervicale intraépithéliale (en anglais, cervical intraepithelial neoplasia , soit CIN) est une lésion précancéreuse qui comprend trois stades : CIN 1, CIN 2 ou CIN 3. En l’absence de traitement, les lésions de type CIN 2 ou CIN 3 (ces deux types de lésions étant réunis en une seule catégorie : CIN 2+) peuvent évoluer vers un cancer du col de l’utérus. Au lieu d’effectuer un dépistage et un diagnostic en utilisant la séquence de tests habituelle associant cytologie, colposcopie, biopsie et confirmation histologique de la CIN, une alternative pour le diagnostic et le traitement des CIN est d’utiliser une approche « dépistage et traitement ». Pour cette approche, la décision concernant le traitement est basée sur un test de dépistage et le traitement, en cas de test de dépistage positif, est fourni rapidement, si possible immédiatement. Les tests de dépistage disponibles comprennent le test de dépistage du virus du papillome humain (VPH), l’inspection visuelle à l’acide acétique (IVA) et la cytologie (frottis de Papanicolaou ou PAP). Les traitements disponibles sont la cryothérapie, l’électrorésection à l’anse diathermique (RAD) et la conisation à froid.

Ces lignes directrices fournissent des recommandations pour des stratégies à utiliser dans un programme « dépistage et traitement ». Elles s’inscrivent dans le prolongement du document existant WHO guidelines: Use of cryotherapy for cervical intraepithelial neoplasia (Lignes directrices de l’OMS : utilisation de la cryothérapie pour le traitement de la néoplasie cervicale intraépithéliale, publié en 2011) et du nouveau document WHO guidelines for treatment of cervical intraepithelial neoplasia 2–3 and glandular adenocarcinoma in situ (Lignes directrices de l’OMS pour le traitement des néoplasies cervicales intraépithéliales de stades 2 et 3 et de l’adénocarcinome glandulaire in situ du col de l’utérus) publié simultanément à ces lignes directrices. Ces lignes directrices sont principalement destinées aux décideurs, aux administrateurs, aux fonctionnaires travaillant dans les programmes ainsi qu’à d’autres professionnels du secteur de la santé qui ont la responsabilité du choix des stratégies de prévention du cancer du col au niveau national, régional ou d’un district.