Santé sexuelle et reproductive

Prévenir les grossesses précoces

Jeune femme au Népal cuisinant à même le sol
Ed Scholl/Photoshare
Les mariages et grossesses précoces sont la norme pour les femmes népalaises avec peu d'opportunités pour l'éducation.

Près de 16 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans et un million de jeunes filles âgées de 10 à 14 ans accouchent chaque année. Pour certaines adolescentes, la grossesse et la maternité sont planifiées et désirées mais pour de nombreuses autres, ce n’est pas le cas.

Interroger les jeunes sur leur sexualité et leur attitude vis‐à‐vis de la procréation

Une jeune fille de 13 ans participe à groupe de soutien our des enfants séro-postitifs
UNICEF/Claudio Versiani

La plupart des études sur la santé sexuelle et génésique des adolescents portent sur la sexualité, notamment sur des questions telles que l'âge du premier rapport, les conséquences des rapports sexuels, y compris la grossesse, l'avortement et les infections, l'idéologie et les comportements en matière de sexualité pour l'un et l'autre sexes, les connaissances sur la santé sexuelle et génésique et les sources d’information, les comportements protecteurs ou à risque, l’utilisation du préservatif ou le recours aux soins et la qualité perçue des soins. Les instruments proposés ne peuvent être qu’un point de départ pour les chercheurs souhaitant étudier la santé sexuelle et génésique des jeunes.

 

Unir les forces pour prévenir les mariages précoces