Affections respiratoires chroniques

Diagnostic de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La spirométrie

La BPCO est confirmée par un test diagnostique simple appelé spirométrie, qui mesure la capacité respiratoire d’une personne et la vitesse à laquelle l’air entre et sort des poumons.

Les symptômes

Le diagnostic de BPCO doit être envisagé chez tout patient présentant les symptômes suivants: toux chronique, production d’expectorations, dyspnée (respiration difficile), et antécédents d’exposition aux facteurs de risque pour cette maladie.

Quand la spirométrie n’est pas disponible, des signes et symptômes cliniques, tels qu’un essoufflement anormal, et une augmentation du temps expiratoire, peuvent être utiles pour poser le diagnostic. Un débit de pointe faible est compatible avec une BPCO, mais il peut ne pas être propre à la BPCO car il peut être dû à d'autres affections pulmonaires ou à une mauvaise exécution du test.

La toux chronique et la production d’expectorations précèdent souvent de plusieurs années l’apparition d’une limitation des débits respiratoires, mais tous les individus présentant une toux et des expectorations ne développeront pas forcément une BPCO. Comme la BPCO se développe lentement, elle est fréquemment diagnostiquée chez des gens âgés d’au moins 40 ans.

Partager