Principaux messages

1. Les accidents de la circulation posent un grave problème de santé et de développement au niveau mondial.

Les accidents de la circulation, qui entraînent la mort de près de 1,3 million de personnes chaque année dans le monde, sont la dixième cause de décès à l’échelle de la planète. En outre, plus de 90 % des accidents, mortels et non mortels, surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et, au niveau mondial, les accidents de la circulation sont maintenant la première cause de décès chez les jeunes de 15 à 29 ans. Près de la moitié des morts sur les routes sont des piétons, des cyclistes et des motocyclistes. Par ailleurs, des millions de gens sont blessés dans un accident et restent souvent handicapés à vie. Outre la peine et les souffrances qu’ils causent, les accidents de la route entraînent des pertes économiques considérables pour les victimes, leurs familles et les nations dans leur ensemble ; en effet, ils coûtent à la plupart des pays de 1 % et 3 %, voire jusqu’à 5 %, de leur produit national brut.

2. Les accidents de la route peuvent être évités.

Des preuves irréfutables montrent que les accidents de la route, mortels et non mortels, peuvent être évités. Les pays qui ont progressé le plus en matière de sécurité routière y sont parvenus grâce à la participation de tous les secteurs concernés de la société. Une législation globale et bien appliquée sur les principaux facteurs d’accidents, tels que la conduite en état d’ébriété, les excès de vitesse et le non port de la ceinture de sécurité ou du casque, la sécurité des véhicules et un système efficace de soins d’urgence sont les clés du succès. Toutefois, chaque pays doit encore progresser pour éviter ces accidents et ces décès tragiques.

3. La Décennie d’action pour la sécurité routière : une occasion de sauver des millions de vies.

La Décennie offre aux pays et aux communautés un cadre pour prendre des mesures plus énergiques afin de sauver des vies. Le Mécanisme mondial des Nations Unies pour la sécurité routière a établi, à l’issue d’une large consultation, le Plan mondial pour la Décennie d’action pour la sécurité routière afin d’orienter les États Membres et leurs partenaires sur les mesures à envisager. Les « volets » d’activités figurant dans le Plan mondial sont les suivants : le renforcement des capacités de gestion de la sécurité routière ; l’amélioration de la sécurité de l’infrastructure routière et, plus généralement, des réseaux de transport ; l’amélioration de la sécurité des véhicules ; la modification du comportement des usagers de la route ; et l’amélioration des services d’urgence et des autres interventions après un accident. Les gouvernements, les organismes internationaux, les organisations de la société civile, le secteur privé et les autres parties concernées sont invités à utiliser ce Plan mondial pour définir les mesures qu’ils prendront au cours de la Décennie.

Partager