Déterminants sociaux de la santé

Combler le fossé en une génération: comment faire?


Lutter contre les inégalités dans la répartition du pouvoir, de l’argent et des ressources

L’inégalité des conditions de vie quotidiennes est le fait de structures et de processus sociaux profonds. La production d'inégalités est systématique; elle est le résultat de normes, de politiques et de pratiques sociales qui tolèrent voire favorisent les disparités d’accès au pouvoir, aux richesses et à d’autres ressources sociales indispensables. La Commission préconise:

  • d’inclure l’équité en santé dans les critères de performance du gouvernement;
  • de développer l’imposition progressive;
  • d’honorer les engagements pris en portant l’aide mondiale à 0,7% du PIB;
  • d’évaluer les conséquences des principaux accords économiques mondiaux, régionaux et bilatéraux en matière de santé;
  • de renforcer le rôle du secteur public dans la fourniture de biens et services indispensables à une bonne santé et de réglementer les biens ayant des effets néfastes sur la santé;
  • d’appliquer une législation qui favorise l’équité entre les sexes;
  • de créer et de financer une unité chargée de l’équité entre les sexes;
  • de tenir compte du travail domestique, de la garde d’autres personnes et du bénévolat dans les comptes nationaux;
  • de donner les moyens d’agir à tous les groupes de la société en les associant de façon équitable aux prises de décisions;
  • de permettre à la société civile de s’organiser et d’agir de façon à promouvoir et à respecter les droits politiques et sociaux qui contribuent à l’équité en santé;
  • que système des Nations Unies fasse de l’équité en santé un objectif fondamental du développement mondial et utilise un cadre fondé sur les déterminants sociaux de la santé pour mesurer les progrès accomplis.
Partager