Tuberculose

Tuberculose et populations vulnérables: de multiples défis

Collage de photos se rapportant à la lutte contre la tuberculose
OMS

La lutte mondiale contre la tuberculose est confrontée aujourd’hui à des difficultés majeures. Il faut cependant faire encore beaucoup d’efforts pour donner accès à des soins de qualité et lever les obstacles liés au sexe, à l’âge, au type de la maladie, à l’environnement social ou à la capacité de payer. La co-infection par Mycobacterium tuberculosis (bacille de Koch) et le VIH (TB/VIH), notamment en Afrique, rend les activités de lutte encore plus complexes et exigeantes. Plusieurs groupes à risque requièrent une attention particulière. Les programmes nationaux de lutte contre la tuberculose doivent relever ces défis en ciblant leurs efforts et en adaptant des méthodes sur mesure..


  • Tuberculose et VIH
    Le VIH et la tuberculose forment une association meurtrière. La tuberculose est une cause majeure de mortalité chez les personnes VIH-positives. En Afrique, le VIH est le principal déterminant de la hausse de l’incidence de la tuberculose observée ces dix dernières années.
  • La tuberculose chez l'enfant
    L'ampleur de la tuberculose chez l'enfant est inconnue mais on estime qu'elle représente environ 6% de tous les cas incidents. L’objectif d’un monde où aucun enfant ne meurt de tuberculose, auquel souscrit la communauté internationale de lutte antituberculeuse, rassemble plusieurs partenaires clés autour de cette ambition commune.
  • Tuberculose et sexospécificité
    La tuberculose est l’une des principales causes infectieuses de décès chez la femme. Étant donné que la tuberculose touche principalement les femmes lorsqu’elles sont économiquement productives et en âge de procréer, leurs enfants et leur famille en ressentent aussi fortement les conséquences
  • Tuberculose en prison
    Les taux de tuberculose en prison seraient jusqu’à 100 fois supérieurs à ceux que l’on observe dans la population civile. Pourtant, la tuberculose n’est pas une conséquence inévitable de l’incarcération et peut être maîtrisée.