Initiative pour un monde sans tabac

Systèmes de santé et professionnels de la santé


La solution

Les professionnels de santé, parmi lesquels les médecins, les dentistes, les pharmaciens, les infirmières et les sages-femmes, sont très respectés et l’on s’adresse à eux avec confiance pour obtenir des informations et des conseils sur les questions de santé. De nombreux professionnels de santé sont des personnalités influentes dans leur communauté et font figure de modèles. Étant donné que leur vie professionnelle les met au contact d’une grande proportion de la population, ils peuvent aider les gens à changer de comportement et, notamment, à renoncer au tabac.

Il est de fait que le personnel médical est plus capable qu’aucun autre groupe de la société de contribuer à une baisse de la consommation de tabac et, partant, à une baisse de la mortalité et de la mortalité dont elle est la cause. En dehors du monde médical, les professionnels de santé qui se sont exprimés publiquement et qui ont milité pour des politiques antitabac globales, prévoyant notamment des espaces publics non fumeurs, ont indubitablement sauvé des millions de vies et contribué à changer les mentalités concernant le tabac.

En 2004, lors d’une réunion organisée par l’OMS, les associations de professionnels de santé ont adopté un code de bonne pratique en matière de lutte antitabac qui répertorie 14 moyens concrets qui s’offrent à ces associations de participer à la lutte antitabac. Ainsi, les associations et leurs membres devraient montrer l’exemple, bannir le tabac et la fumée du tabac de leur lieu de travail et des espaces publics et soutenir le processus politique mis en place pour lutter contre le tabagisme, y compris la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (Convention-cadre de l’OMS).

Partager