Politique et recommandations de l’OMS concernant les flambées de choléra: prévention et lutte


Diagnostic

La présence de Vibrio cholerae dans les selles est confirmée par des tests au laboratoire. Un nouveau test diagnostique rapide désormais disponible peut toutefois déjà être pratiqué au chevet du malade. L’OMS est actuellement en train de valider ce test qu’elle souhaite ajouter à sa liste de produits présélectionnés.

En attendant, l’OMS préconise en cas de résultat positif au test de diagnostic rapide de procéder à un nouveau test de type classique au laboratoire pour confirmation. Il n’est pas nécessaire de tester tous les sujets correspondant à la définition clinique du cas de l’OMS. Dès qu’une flambée aura été confirmée, un diagnostic clinique fondé sur la définition normalisée du cas de l’OMS suffit 1, des tests sporadiques étant effectués à des intervalles réguliers.

Messages clés

  • Dès que la présence de Vibrio cholerae aura été confirmée, la définition clinique de l’OMS suffit pour diagnostiquer les cas. Un test au laboratoire est ensuite nécessaire pour déterminer la sensibilité aux antimicrobiens et pour confirmer la fin d’une flambée.
  • Les tests diagnostiques rapides peuvent faciliter l’alerte précoce et la détection des premiers cas.

1 Définition normalisée OMS d’un cas de choléra : un cas de choléra doit être suspecté quand:

  • dans une zone où la présence du choléra n’est pas connue, un malade de cinq ans ou plus présente une déshydratation grave ou meurt de diarrhée aqueuse aiguë;
  • dans une zone touchée par une épidémie de choléra, un malade de cinq ans ou plus présente une diarrhée aqueuse aiguë, avec ou sans vomissements.

Un cas de choléra est confirmé lorsque Vibrio cholerae O1 ou O139 aura été isolé chez un malade souffrant de diarrhée.

Partager