OMD 4: réduire la mortalité de l'enfant

Cible 4.A: réduire des deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans

Quelque 6,6 millions d’enfants de moins de 5 ans sont morts en 2012. Près de 75% de ces décès sont imputables à seulement six problèmes de santé:

  • des causes néonatales;
  • la pneumonie;
  • la diarrhée;
  • le paludisme;
  • la rougeole;
  • le VIH/sida.

L’objectif est de réduire la mortalité infantile des deux tiers d’ici 2015 par rapport à son niveau de 1990.

Pour atteindre cet objectif, il faudra instaurer la couverture universelle par des interventions essentielles, à la fois efficaces et peu coûteuses: soins du nouveau-né et de la mère, alimentation du nourrisson et du jeune enfant, vaccination, prévention et prise en charge des cas de diarrhée, de pneumonie et de maladies infectieuses, lutte antipaludique, et prévention et soins du VIH/sida.

Dans les pays à forte mortalité, ces interventions pourraient réduire le nombre des décès de plus de 50%.

Quatre stratégies

Pour mettre en œuvre ces interventions, l’OMS préconise quatre grandes stratégies sur:

  • les soins et traitements appropriés apportés à domicile en temps opportun lors de complications chez les nouveau-nés;
  • la prise en charge intégrée des maladies de l’enfance pour tous les enfants de moins de cinq ans;
  • un programme élargi de vaccination;
  • et l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant.

Ces stratégies concernant la santé infantile sont complétées par des interventions en santé maternelle, visant notamment à apporter des soins qualifiés pendant la grossesse et l'accouchement.

Liens

Ebola: ce que vous devez savoir en voyage

Ressources documentaires