OMD 7: assurer un environnement durable

Cible 7C: réduire de moitié, d’ici à 2015, le taux de la population qui n’a pas d’accès à l'eau potable ni à des services d’assainissement de base

OMS/WHO/Jim Holmes
Améliorer l'accès à l'eau potable

Fin 2011, 88% de la population mondiale avait accès à une source améliorée d’eau potable et 55% des ménages étaient alimentés en eau sous canalisation. Selon les estimations, 768 millions de personnes n’avaient en revanche toujours pas accès à une source améliorée d’eau potable, dont 185 millions utilisaient les eaux de surface pour répondre à leurs besoins quotidiens.

Selon un rapport conjoint OMS/UNICEF sur les progrès en matière d’assainissement et d’alimentation en eau, près de 2,4 milliards de personnes – soit un tiers de la population mondiale – resteront dépourvues d’accès à des moyens d’assainissement améliorés en 2015.

Améliorer l'accès à l'assainissement

On estime qu’au rythme actuel des progrès, l’objectif du Millénaire pour le développement(OMD) pour 2015, qui consiste à réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’avait pas accès à des services d’assainissement en 1990, sera manqué de 8%, soit un demi-milliard de personnes.

Action de l’OMS

L’OMS collabore avec les pays et d’autres institutions des Nations Unies pour:

  • poursuivre les progrès en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement, au moyen d’estimations actualisées et affinées, en collaboration avec l’UNICEF et le Programme commun OMS/UNICEF de suivi de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement (JMP);
  • étudier les tendances concernant les aspects politiques, institutionnels et financiers relatifs à l’assainissement et à l’eau potable, au moyen de l’évaluation annuelle de l’état de l’assainissement et de l’eau potable dans le monde par les Nations Unies (GLAAS);
  • établir des directives concernant la qualité de l’eau de boisson, l’utilisation sans danger des eaux usées pour l’agriculture et l’aquaculture et la gestion des eaux de loisirs;
  • apporter aux pays des orientations et des modèles de bonnes pratiques, les aider à renforcer leurs capacités en matière de gestion des risques pour l’approvisionnement en eau potable, la gestion des ressources hydriques et le recyclage sans danger des eaux usées;
  • animer des réseaux sur des thémes spécialisés, tels que la gestion de l’approvisionnement en eau dans les petites communautés; la promotion et la diffusion des informations sur le traitement de l’eau et sa conservation à domicile; la réglementation de l’eau potable;
  • évaluer les besoins et assurer l’approvisionnement en eau potable et l’accès à l’assainissement dans les établissements de santé et pour les groupes vulnérables pendant les situations d’urgence et en cas de catastrophes naturelles.

Liens

Ressources documentaires