Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Les effets connus des UV sur la santé

Les UVA et les UVB ont-ils des effets différents sur l’organisme ?

La peau

Les UVA activent la mélanine, un pigment déjà présent dans les cellules superficielles de la peau. Ils créent un bronzage qui apparaît rapidement, mais que l’on perd également rapidement. En outre, les UVA pénètrent dans les couches profondes de la peau où ils ont un effet sur le tissu conjonctif et les vaisseaux sanguins : la peau perd progressivement de son élasticité et commence à se rider. Ainsi, une exposition importante aux UVA provoque un vieillissement prématuré de la peau. De plus, des études récentes laissent fortement à penser qu’elle pourrait favoriser l’apparition de cancers cutanés. Les mécanismes par lesquels s’opèrent ces lésions dues aux UVA ne sont pas encore totalement élucidés, mais l’hypothèse privilégiée voudrait que les UVA augmentent le stress oxydatif dans la cellule.

Les UVB stimulent la production de nouvelle mélanine, ce qui conduit à une augmentation massive des quantités de pigment foncé en quelques jours. Ce bronzage peut durer relativement longtemps. Les UVB stimulent également les cellules pour qu’elles produisent un épiderme plus épais. Ainsi, les UVB sont responsables du brunissement et de l’épaississement des couches superficielles de la peau – réactions qui constituent le mécanisme de défense de l’organisme contre les UV.

Toutefois, des doses d’UVB plus élevées provoquent des coups de soleil, ce qui augmente la probabilité d’avoir un jour un cancer. Les mécanismes exacts par lesquels les UVB déclenchent ou favorisent un cancer ne sont pas encore élucidés. Chez les gens qui souffrent de Xeroderma pigmentosum, une maladie pigmentaire rare, la capacité à réparer les lésions de l’ADN provoquées par une exposition aux UV est altérée. Les taux très supérieurs de cancers cutanés chez ces patients laissent à penser que les lésions directement provoquées par les UV sur l’ADN constituent peut-être le mécanisme reliant l’exposition à l’apparition d’un cancer.

L'oeil

Comme pour les effets cutanés, les divers rayons solaires pénètrent dans l’oeil à différentes profondeurs. Si les UVB sont entièrement absorbés par la cornée, les UVA passent à travers ces couches superficielles jusqu’au cristallin. Chez les adultes, moins de 1 % du rayonnement UV parvient jusqu’à la rétine du fait de la fonction de filtre jouée par la cornée et le cristallin. En revanche, la lumière visible pénètre facilement jusqu’à la rétine, où elle active les photorécepteurs et déclenche la réaction en chaîne des processus biochimiques aboutissant à la production d’une image visible.

Le système immunitaire

La plupart des expériences menées à ce jour se sont concentrées sur les UVB, qui semblent avoir un rôle plus important que les UVA dans l’immunomodulation. Toutefois, l’intérêt porté aux effets des UVA sur le système immunitaire a récemment grandi. On pense que le rayonnement UV est absorbé par une molécule située dans la peau. Cela entraîne des modifications dans la distribution et l’activité de certains des acteurs moléculaires et cellulaires clés du système immunitaire : une modification de l’équilibre des réponses immunitaires à médiation cellulaire ou humorale pourrait réduire la capacité de l’organisme à se défendre contre certaines maladies.

Partager