Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Rayonnement UV


Quels facteurs environnementaux influent sur l’exposition d’une personne aux UV ?

Moment de l’année et de la journée

L’intensité des UV varie principalement avec la hauteur du soleil dans le ciel et, aux latitudes moyennes, est la plus élevée au cours des mois d’été pendant les deux heures qui précèdent et qui suivent le midi solaire. C’est à ce moment-là que les rayons du soleil frappent le plus directement la terre. En revanche, au début de la matinée ou à la fin de l’après-midi, ils traversent l’atmosphère avec un angle beaucoup plus grand, d’où une beaucoup plus grande absorption du rayonnement UV avant qu'il n'atteigne la terre.

Latitude

L’intensité des UV est plus élevée près de l’équateur, où les rayons du soleil ont une distance plus courte à parcourir à travers l’atmosphère et où par conséquent cette dernière absorbe moins les UV nocifs.

Altitude

Plus l’altitude augmente et moins il y a d’atmosphère pour absorber le rayonnement UV. Tous les 1000 m de dénivelé, l’intensité des UV augmente de près de 10 %.

Nuages et brume

Faire attention à ne pas sous-estimer la quantité de rayonnement UV traversant les nuages.

Réverbération au sol
Avec l’aimable autorisation de Digital Context AB

De nombreuses surfaces réfléchissent les UV, ce qui ajoute à l’intensité globale des UV que l'on reçoit. Si l’herbe, le sol ou l’eau réfléchissent moins de 10 % du rayonnement UV incident, le sable en réfléchit environ 15 % et l’écume de la mer environ 25 %. La neige fraîche réfléchit particulièrement bien les UV et double presque l’exposition que peut avoir une personne. Le nombre récurrent de cas de cécité des neiges ou de photokératite chez les skieurs souligne que les mesures de protection doivent tenir compte de la réverbération au sol.

L’intensité des UV est la plus élevée lorsque le ciel est dégagé et la couverture nuageuse diminue généralement l’exposition à laquelle sont soumis les gens. Cependant, des nuages légers ou fins ont peu d’effet et peuvent même renforcer l’intensité des UV en les dispersant. Ne pas se laisser surprendre par un temps couvert ou une brise fraîche ! Par une journée où l’intensité des UV est élevée, même le fait de rester longtemps à l’ombre à l’extérieur, par exemple entre des bâtiments, peut provoquer un coup de soleil chez une personne sensible.

Partager