Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Effets du rayonnement UV sur la santé


Au niveau oculaire

L’oeil est encastré dans son orbite et protégé par l’arcade sourcilière, les sourcils et les cils. Une lumière vive provoque une contraction de la pupille et un strabisme réflexe afin de réduire au minimum la pénétration des rayons solaires dans l’oeil. Toutefois, l’efficacité de ces défenses naturelles pour protéger contre les dangers du rayonnement UV est limitée dans des conditions extrêmes, par exemple lors de l’utilisation de lits de bronzage ou lorsque la réverbération au sol est forte du fait de la présence de sable, d’eau et de neige. Les effets aigus de l’exposition au rayonnement UV sont la photokératite et la photoconjonctivite. Ces réactions inflammatoires sont comparables à un coup de soleil sur les tissus extrêmement sensibles du globe oculaire et des paupières et apparaissent en général dans les quelques heures suivant l’exposition. Ces deux affections peuvent être extrêmement douloureuses, mais elles sont réversibles et ne provoquent pas de lésions permanentes ni de perte de vision. Le « flash du soudeur » et la « cécité des neiges » sont des formes extrêmes de photokératite.

La cataracte est la principale cause de cécité dans le monde. Les protéines du cristallin se défont, s’emmêlent, accumulent des pigments qui opacifient le cristallin et finissent par conduire à la cécité. Même si différents degrés de cataracte apparaissent chez la plupart des sujets avec le vieillissement, l’exposition solaire, et en particulier l’exposition aux UVB, semble être un facteur de risque majeur de l’apparition de la cataracte.

Partager