Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Effets du rayonnement UV sur la santé


Au niveau du système immunitaire

Le système immunitaire est le mécanisme de défense de l’organisme contre les infections et les cancers, et il reconnaît normalement très bien la présence d’un micro-organisme invasif ou le début d’une tumeur, contre lesquels il lutte. Bien qu’il s’agisse de données qui restent préliminaires, de plus en plus d’éléments portent à penser que l’exposition à un rayonnement UV aigu ou faible a un effet immunosuppresseur systématique.

Les expériences effectuées chez l’animal ont montré que le rayonnement UV peut modifier l’évolution et la gravité des tumeurs cutanées. De plus, les gens traités par des immunosuppresseurs montrent une incidence plus élevée de l’épithélioma malpighien spino-cellulaire de la peau que la population normale. En conséquence, au-delà de son rôle dans l’initiation des cancers cutanés, l’exposition solaire pourrait abaisser les défenses de l’organisme qui normalement limitent la progression des tumeurs cutanées.

Plusieurs études ont montré que l’exposition à des intensités de rayonnement UV telles qu'elles existent dans l’environnement, modifie l’activité et la répartition de certaines des cellules responsables du déclenchement de la réponse immunitaire chez l’homme. Par voie de conséquence, l’exposition solaire pourrait augmenter le risque d’infection virale, bactérienne, parasitaire ou fongique, ce qui a été mis en évidence dans divers modèles animaux. En outre, une forte intensité du rayonnement UV pourrait amoindrir l’efficacité des vaccins, surtout dans les pays du monde en développement. Comme de nombreuses maladies évitables par la vaccination sont extrêmement infectieuses, tout facteur qui entraînerait même une faible diminution de l’efficacité des vaccins, pourrait avoir des conséquences majeures sur la santé publique.

Partager