Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Lits de bronzage artificiel

Le désir d’être bronzé parce que c’est la mode ou pour des raisons esthétiques a conduit au développement d’une importante industrie de bronzage artificiel dans la plupart des pays occidentaux où beaucoup de gens ont la peau pâle. En général, ces lits de bronzage émettent surtout des UVA dont on pense qu’ils sont les moins nocifs des UV. Toutefois, ces dernières années ont vu la fabrication de lits de bronzage qui produisent davantage d’UVB afin d’imiter le spectre solaire et d’accélérer le bronzage.

Vingt-cinq pour cent des utilisateurs des lits de bronzage artificiel en Europe du Nord appartiennent à la classe d’âge des 16-24 ans. Pour le moment, s’il semble qu’il y ait un lien entre l’utilisation des lits de bronzage et l’augmentation du risque de mélanome, ce n’est pas certain. Le Programme INTERSUN continue à promouvoir la recherche sur les effets de l’utilisation des lits de bronzage sur la santé et à partir des résultats obtenus met à jour systématiquement ses recommandations.

Si l’OMS déconseille l’utilisation des appareils de bronzage artificiel à des fins esthétiques, il faut bien admettre que les lits de bronzage continuent à être proposés au grand public. C’est pourquoi il est nécessaire de disposer de recommandations afin de réduire les risques associés à leur utilisation.

Publications