Rayonnement ultraviolet et le Programme INTERSUN

Les lits de bronzage artificiels : risques et recommandations

Les lits de bronzage émettent des UVA et UVB. En général, ils émettent surtout des UVA, dont on pense qu’ils sont les moins nocifs du spectre UV. Toutefois, ces dernières années, on a fabriqué des lits de bronzage qui produisent davantage d’UVB afin d'imiter le spectre solaire et d’accélérer le bronzage.

La surexposition au rayonnement UV solaire et provenant de sources artificielles est très préoccupante pour la santé publique. Le rayonnement UV joue un rôle important dans l'apparition des cancers cutanés, des cataractes et autres affections oculaires et a un effet suppresseur sur le système immunitaire. L'effet cumulatif de l'exposition aux UV entraîne également un vieillissement prématuré de la peau.

Si l’OMS déconseille l'utilisation des appareils de bronzage pour des raisons esthétiques, il faut bien admettre que les lits de bronzage continuent à être mis à la disposition du grand public.

Ce manuel pratique, préparé par Craig Sinclair, OMS, vise à aider les autorités de santé publique à élaborer une politique de santé publique vis-à-vis des lits de bronzage.

Partager