Sécurité mondiale des vaccins

Effets non spécifiques de la vaccination chez l’enfant

Rapport complet de la réunion du GACVS du 3 au 4 Décembre 2003, publié dans le Relevé épidémiologique hebdomadaire de l'OMS du 16 janvier 2004

Le GACVS a reçu une série d’études épidémiologiques publiées et non publiées portant sur les effets non spécifiques et, dans certains cas, potentiellement préjudiciables des vaccins antidiphtérique – antitétanique – anticoquelucheux (DTC), antirougeoleux et BCG sur la morbidité et la mortalité des enfants des pays en développement. La question a fait l’objet de délibérations et d’un examen antérieurs par le GACVS.3 Une petite équipe, dont les membres seront pour la plupart extérieurs au Comité afin d’assurer l’indépendance par rapport aux délibérations antérieures, sera invitée à passer en revue les dernières informations disponibles, en se concentrant dans un premier temps sur les effets non spécifiques et potentiellement indésirables du DTC chez l’enfant. L’examen devrait avoir lieu début 2004 et il devra en être rendu compte au GACVS lors de sa réunion de juin 2004. Cette étude s’inscrira dans une évaluation clinique, théorique et expérimentale plus large visant à déterminer si la vaccination du nourrisson peut entraîner une perturbation du système immunitaire et si celle-ci peut être dangereuse dans certains cas.


3Voir No 47, 2002, pp. 389-394 et No 32, 2003, pp. 282-284.

Partager