Initiative mondiale sur la sécurité des vaccins

Vaccin intranasal contre le virus de la grippe

Le Comité a examiné les questions de sécurité afférentes à un vaccin antigrippal de nouvelle génération, administré par voie intranasale. Il s’agit d’un vaccin vivant, et l’on craint que l’excrétion du virus entraîne un risque potentiel de transmission d’un individu à l’autre. Aux Etats-Unis, la presse a rapporté que plus de 5 millions de doses avaient été fabriquées, mais sans doute n’y en a-t-il pas eu plus de 400 000 distribuées jusqu’à la fin novembre 2003. Une surveillance complète a été mise en place pour en vérifier l’innocuité. Le GACVS examinera dans le détail les données de la pharmacovigilance à sa réunion de juin 2004.

Dernière révision de la page le 3 décembre 2008

Partager