Initiative mondiale sur la sécurité des vaccins

Thiomersal

Publié dans le Relevé épidémiologique hebdomadaire de l'OMS le 8 août 2003

Le Comité continue à rester vigilant en ce qui concerne l’innocuité des vaccins contenant du thiomersal. Les éléments dont on dispose sont insuffisants pour être concluants quand à l’innocuité du thiomersal dans les éventuels groupes à risque, surtout les nourrissons malnutris, les prématurés ou les cas d’insuffisance pondérale à la naissance. Il est important de déterminer si ces sujets sont exposés à un risque particulier, et l’OMS doit encourager d’autres recherches sur la question intéressant les pays en développement. En se fondant sur les éléments les plus récents dont on dispose, le Comité a indiqué à l’OMS qu’il n’existe aucune base scientifique pour modifier les recommandations actuelles de l’OMS applicables aux vaccins contenant du thiomersal, notamment et si nécessaire, lors de l’administration d’une dose à la naissance du vaccin anti-hépatite B ou de la vaccination du nourrisson en cas d’insuffisance pondérale à la naissance.

Partager