Initiative mondiale sur la sécurité des vaccins

Thiomersal et vaccins

C'est en 1999 que certains se sont inquiétés aux Etats-Unis d'Amérique de l'exposition au mercure contenu dans les vaccins. Ces craintes se fondaient sur le calcul de l'apport cumulé de mercure dans les schémas de vaccination des nourrissons, qui peut dépasser le taux maximum fixé par l'un des organismes gouvernementaux des Etats-Unis pour le méthylmercure. Le thiomersal cependant, agent de conservation utilisé pour certains vaccins, ne contient pas du méthylmercure mais de l'éthylmercure. Le Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale a procédé à une première évaluation de la question lors d'une réunion spéciale en août 2000 et a continué à revoir le sujet à mesure que de nouvelles informations apparaissaient sur l'innocuité des vaccins contenant du thiomersal. Lors du dernier examen de la question (à la réunion des 6 et 7 juin 2006), le Comité a réaffirmé la conclusion à laquelle il était déjà parvenu, à savoir l'absence de preuves de la toxicité des vaccins contenant du thiomersal chez le nourrisson, l'enfant ou l'adulte.


Documents

Liens et references

RAPPORTS DU COMITE

Page actualisée le 14 juillet 2006

Contactez-nous

Sécurité mondiale des vaccins
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
20 Avenue Appia
1211 Genève 27
SUISSE
Courriel: gvsi@who.int