Sécurité mondiale des vaccins

Détection des Manifestations Postvaccinales Indésirables (MAPI)

Renforcer la surveillance de l’innocuité des vaccins dans tous les pays

Pour s’assurer du fait que les vaccins sont sûrs et administrés sans danger, il convient, dans un premier temps, d’instaurer une notification spontanée des manifestations postvaccinales indésirables (MAPI). Pour l’heure, près de la moitié de la population mondiale vit dans des pays ne disposant pas de système efficace pour surveiller l’innocuité des vaccins. L’objectif de l’Initiative Mondiale pour la Sécurité des Vaccins est de veiller à ce qu’une surveillance des vaccins ait lieu même là où les ressources sont limitées.

Il est extrêmement rare que des réactions graves se produisent après une vaccination, si bien qu’un certain nombre de pays se sont unis pour centraliser leurs données en matière de MAPI dans une base de données commune d’envergure mondiale. La base de données est gérée par le Programme international de pharmacovigilance de l'OMS. L’expérience montre que la plupart des MAPI graves ne sont pas de véritables réactions postvaccinales, mais plutôt des évènements sanitaires résultant d’une coïncidence ou l’expression d’une angoisse par rapport à la vaccination.

L’objectif est que tous les pays disposent au moins d’un système qui permette la notification spontanée des MAPI et l’étude des MAPI graves. Les pays qui fabriquent des vaccins et les pays dans lesquels de nouveaux vaccins sont en cours d’adoption doivent présenter des capacités supplémentaires en matière de pharmacovigilance des vaccins.

Ressources

Procédures et outils

Institutions nationales et internationales


Mise à jour - Novembre 2014.

Contactez-nous

Sécurité mondiale des vaccins
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
20 Avenue Appia
1211 Genève 27
SUISSE
Courriel: gvsi@who.int