Prévention de la violence et du traumatisme

Utilisation des téléphones mobiles au volant

La distraction un problème qui s'aggrave

Jeune femme téléphonant au volant d'une voiture

La distraction au volant est un important facteur de risque d’accidents de la circulation. La distraction des conducteurs a des origines diverses.

Ce rapport s’intéresse à l’utilisation des téléphones mobiles au volant, eu égard aux préoccupations des décideurs qui voient avec inquiétude ce risque pour la sécurité routière augmenter rapidement par suite de la croissance exponentielle et généralisée de l’utilisation des téléphones mobiles.

Quatre fois plus de risques

Les études réalisées donnent à penser que les conducteurs utilisant un téléphone mobile ont environ quatre fois plus de risques d’être impliqués dans un accident. Ce risque accru semble comparable pour les téléphones devant être tenus à la main et les téléphones à fonction mains libres, ce qui donne à penser que c’est la distraction cognitive engendrée par les conversations sur téléphone mobile qui a le plus d’impact sur le comportement au volant et par conséquent sur le risque d’accident.

L'objectif de ce rapport est de faire prendre davantage conscience du fait que l’utilisation d’un téléphone mobile risque de distraire le conducteur, et d’exposer les mesures prises partout dans le monde pour lutter contre un problème qui va en s’aggravant. Il préconise notamment:

  • de collecter des données afin d’évaluer l’ampleur du problème et de déterminer où et au sein de quelle population il est le plus grave;
  • d'adopter et faire appliquer une législation réglementant l’utilisation des téléphones mobiles;
  • accompagner cette législation de mesures répressives et de campagnes de sensibilisation mettant l’accent sur les risques inhérents à ce comportement et sur les sanctions appliquées en cas d’infraction à la législation.
Partager

Liens connexes