Système d’informations nutritionnelles sur les vitamines et les minéraux (VMNIS)

Prévalence de concentrations sériques en rétinol <0,70 µmol/l et nombre de personnes atteintes parmi les enfants d’âge préscolaire et les femmes enceintes dans les populations des pays à risque de carence en vitamine A, 1995-2005, à l’échelle mondiale et par Région de l’OMS

Les estimations montrent que les Régions de l’Afrique et de l’Asie du Sud-Est abritent les proportions les plus élevées d’enfants d’âge préscolaire ayant une carence biochimique en vitamine A, attestée par des concentrations sériques en rétinol <0,70 µmol/l, l’Asie du Sud-Est étant la Région ayant le plus grand nombre d’enfants et de femmes enceintes atteints.


Régions de l’OMS Enfants d’âge préscolairea Femmes enceintes
Prévalenceb (%) Nombre d'enfants atteints (en millions) Prévalence (%) Nombre de femmes atteintes (en millions)
Afrique 44.4
(41.3-47.5)c
56.4
(52.4-60.3)
13.5
(8.9-18.2)
4.18
(2.73-5.63)
Amériques 15.6
(6.6-24.5)
8.68
(3.70-13.7)
2
(0.4-3.6)
0.23
(0.04-0.41)
Asie du Sud-Est 49.9
(45.1-54.8)
91.5
(82.6-100)
17.3
(0.0-36.2)
6.69
(0.00-14.0)
Europe 19.7
(9.7-29.6)
5.81
(2.87-8.75)
11.6
(2.6-20.6)
0.72
(0.16-1.29)
Méditerranée orientale 20.4
(13.2-27.6)
13.2
(8.54-17.9)
16.1
(9.2-23.1)
2.42
(1.38-3.47)
Pacifique occidental 12.9
(12.3-13.5)
14.3
(13.6-14.9)
21.5
(0.0-49.2)
4.9
(1.00-11.2)
Mondiale 33.3
(31.3-35.4)
190
(178-202)
15.3
(7.4-23.2)
19.1
(9.30-29.0)

a Sous-groupes de population : enfants d’âge préscolaire (<5 ans) ; femmes enceintes (pas de fourchette d’âge définie).
bÀ l’exclusion des pays dont le PIB pour 2005 ≥US $15 000.
c Intervalles de confiance de 95 %.

Source

WHO. Global prevalence of vitamin A deficiency in populations at risk 1995–2005. WHO Global Database on Vitamin A Deficiency. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2009.

Partager