Système d’informations nutritionnelles sur les vitamines et les minéraux (VMNIS)

Répartition des pays en fonction de la gravité de la carence en vitamine A en tant que problème de santé publique, définie par la prévalence de concentrations sériques en rétinol <0,70 µmol/l, 1995-2005a

Selon les estimations actuelles de l’OMS, 122 pays sont classés comme ayant un problème de santé publique d’ampleur modérée à grave, compte tenu de la carence biochimique en vitamine A chez les enfants d’âge préscolaire, tandis que 88 pays sont classés de la même façon – problème de santé publique d’ampleur modérée à grave – pour ce qui est de la carence biochimique en vitamine A chez les femmes enceintes.


Problème de santé publiqueb Enfants d’âge préscolairec Femmes enceintes
Nombre de pays Nombre de pays
Aucun 2 20
Léger 32 48
Modéré 49 57
Grave 73 31

a À l’exclusion de 37 pays dont le PIB pour 2005 est ≥US $15 000.
b La prévalence de concentrations sériques en rétinol <0,70 µmol/l chez les enfants d’âge préscolaire et chez les femmes enceintes est classée comme suit : <2 %, aucun problème de santé publique ; ≥2-<10 %, problème de santé publique léger ; ≥10-<20 %, problème de santé publique modéré ; ≥20 %, problème de santé publique grave.
c Groupes de population : enfants d’âge préscolaire (<5 ans) ; femmes enceintes (pas de fourchette d’âge définie).

Source

WHO. Global prevalence of vitamin A deficiency in populations at risk 1995–2005. WHO Global Database on Vitamin A Deficiency. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2009.

Partager