Eau, assainissement et santé

Les maladies liées à l'eau

Traumatisme spinal

La cause la plus importante de traumatisme spinal liée à l'eau est associée aux activités récréatives, telle la plongée. Des déformations de la colonne vertébrale peuvent survenir également lorsque l'eau doit être puisée et portée sur de longues distances pendant une période de temps importante.

L'affection et son impact sur les populations

La colonne vertébrale (ou rachis) - formée de blocs d'os (vertèbres) séparés par des disques fibreux renfermant un noyau gélatineux (disques intervertébraux) qui sont reliés les uns aux autres par des ligaments et des muscles - protège la moelle épinière. Les traumatismes vont des atteintes des vertèbres, des ligaments et des disques, à la lésion de la moelle épinière elle-même. Les effets dépendent de la gravité et du site du traumatisme; par exemple, les traumatismes mineurs peuvent fracturer une ou plusieurs vertèbre(s) sans causer d'atteinte aux nerfs de la moelle épinière. L'hyperextension de la colonne vertébrale peut survenir dans des accidents de plongée, des accidents de voiture ou des chutes de hauteurs variées, avec des risques particuliers pour la colonne cervicale au niveau du cou. Les chutes peuvent entraîner le déplacement d'une ou de plusieurs vertèbre(s), causant des atteintes des nerfs. Les atteintes graves de la moelle et des nerfs émergeant de la colonne vertébrale provoqueront la paralysie. La gravité du handicap dépend du niveau auquel la moelle épinière est atteinte.

Les atteintes dans la partie inférieure ou supérieure du dos peuvent causer une certaine perte des mouvements du tronc et une perte complète ou partielle des mouvements des jambes. C'est ce que l'on appelle la paraplégie. Les paraplégiques souffrent également d'une perte des sensations (douleur, température, vibration et sens de l'espace) et parfois d'une perte du contrôle des intestins et de la vessie. Les atteintes de la moelle épinière au niveau du cou causeront une certaine perte des mouvements des bras et une perte complète des mouvements du tronc et des jambes. C'est ce que l'on appelle la tétraplégie. Certains tétraplégiques ont besoin d'une ventilation mécanique pour pouvoir respirer du fait de la paralysie des muscles de la poitrine. Les effets des traumatismes spinaux comprennent également la dégénérescence de la colonne vertébrale, des déformations et une douleur intense.

Les causes

Les traumatismes survenant lors d'activités récréatives, telle la plongée, constituent la principale cause de traumatisme spinal liée à l'eau. Aux Etats-Unis d'Amérique, la cause la plus fréquente de traumatisme spinal dans les piscines est le plongeon en eau peu profonde. Dans certains pays en développement où de longs parcours à pied sont nécessaires pour aller chercher de l'eau, les femmes et les enfants peuvent souffrir d'atteintes chroniques ou de déformations de la colonne vertébrale du fait de la lourde charge de l'eau portée, ou de chutes sur des chemins dangereux ou mal éclairés lorsque le trajet est effectué de nuit ou au petit matin. Il y a aussi de nombreuses causes de traumatisme spinal qui ne sont pas liées à l'eau, tels les accidents de véhicule à moteur, les coups de feu et les agressions au couteau.

Ampleur du problème

Dans une étude comparative, les traumatismes liés à la plongée représentaient 4-14% des traumatismes de la moelle épinière dans divers pays (Minaire et al, 1983). Les traumatismes liés à la plongée surviennent d'habitude dans la partie supérieure de la colonne vertébrale et sont fréquemment associés à la tétraplégie. De manière générale, les personnes touchées sont des hommes jeunes. Toutefois, l'on ne dispose pas à l'heure actuelle de suffisamment d'informations sur l'incidence et la prévalence des traumatismes spinaux (OMS, 2000).

Interventions

Les accidents de plongée peuvent être évités par:

  • l’éducation en ce qui concerne les dangers de la plongée et un comportement prudent
  • la surveillance
  • l'enseignement de la plongée
  • l'accès aux services d'urgence pour les premiers secours et un traitement rapides.

Le cas échéant, l'accès sûr à un approvisionnement en eau dans les zones rurales contribuera à réduire les traumatismes et les lésions de la colonne vertébrale dus à la corvée d'eau.

Références

Minaire P, Demolin P, Bourret J, Girard R, Berard E, Deider C, Eyssette M, Biron A. Life expectancy following spinal cord injury: a ten-years survey in the Rhone-Alpes Region, France, 1969-80. Paraplegia, 1983, 21(1): 11-15.

Promoting independence following a spinal cord injury: A manual for mid-Level rehabilitation workers (Unpublished WHO document, WHO/RHB/96.4).

WHO. Guidelines for Safe Recreational-Water Environments: Swimming pools, spas and similar recreational-water environments. Draft. Geneva, 2000.

WaterAid - Research on water, sanitation and hygiene education

Préparé pour la Journée mondiale de l'Eau. Revu par le personnel et les experts de l'Equipe Invalidité et Réadaptation, le Programme de Prévention de la Violence et des Traumatismes (VIP) et le Service Eau, Assainissement et Santé (WSH), Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Partager