Eau, assainissement et santé

Rapport 2012 du Programme commun OMS/UNICEF: Principaux faits

Progrès réalisés en matière d’assainissement et d’alimentation en eau

Une installation d’assainissement améliorée est une installation qui empêche de façon hygiénique tout contact entre l’homme et des excréments humains

Une source d’approvisionnement en eau potable améliorée est une source qui, de par la nature de sa construction, protège de manière satisfaisante l’eau de toute contamination extérieure, en particulier par des matières fécales

Eau

  • En 2012, 89% de la population mondiale, soit 6,1 milliards d’habitants, utilisaient des sources d’approvisionnement en eau potable améliorées, soit un pourcentage supérieur à la cible de l’OMD (88%); ce chiffre devrait être porté à 92% en 2015.
  • Entre 1990 et 2010, 2 milliards de personnes ont pu bénéficier d’un accès à des sources d’approvisionnement en eau potable améliorées.
  • 11% de la population mondiale, soit 783 millions d’habitants, en sont encore dépourvus.
  • En 2015, le Programme commun OMS/UNICEF prévoit que 605 millions d’habitants en seront toujours dépourvus.

Assainissement

  • 63% de la population mondiale utilisent des toilettes ou d’autres installations d’assainissement améliorées
  • En 2015, 67% auront accès à des installations d’assainissement améliorées (la cible des OMD est de 75%).
  • Depuis 1990, 1,8 milliard d’habitants ont pu avoir accès à des installations d’assainissement améliorées.
  • 2,5 milliards de personnes en sont encore dépourvues ; elles devraient être 2,4 milliards en 2015.
  • 1,1 milliard de personnes (15% de la population mondiale) pratiquent la défécation à l’air libre.
  • 949 millions de personnes pratiquant la défécation à l’air libre vivent en milieu rural.

Régions de l'OMS et pays

L’Afrique subsaharienne représente plus de 40% de la population mondiale qui est dépourvue d’accès à des sources d’approvisionnement en eau potable améliorées

L’Afrique subsaharienne n’est pas sur la voie d’atteindre la cible pour l’eau potable, mais certains pays l’ont atteinte: le Malawi, le Burkina Faso, le Ghana, la Namibie et la Gambie. Le Libéria est sur la bonne voie.

593 millions de personnes en Chine et 251 millions en Inde ont pu avoir accès à des installations d’assainissement améliorées depuis 1990.

La Chine et l’Inde représentent un peu moins de la moitié des progrès mondiaux en matière d’assainissement.

L' Inde

  • 626 millions de personnes qui pratiquent la défécation à l’air libre.
  • soit 90% des 692 millions de personnes qui, en Asie du Sud, pratiquent la défécation à l’air libre;
  • soit 59% des 1,1 milliard d’habitants de la planète qui pratiquent la défécation à l’air libre;
  • 97 millions d’habitants en Inde sont dépourvus d’accès à des sources d’approvisionnement en eau potable améliorées, arrivant juste après la Chine.

La Chine

  • représente plus de 95% des progrès en matière d’assainissement en Asie orientale.
  • compte 119 millions d’habitants dépourvus de sources d’approvisionnement en eau potable améliorées, suivi par l’Inde (97 millions), le Nigéria (66 millions) et l’Éthiopie (46 millions).
  • compte 14 millions de personnes qui pratiquent la défécation à l’air libre, ce qui la place au 8e rang mondial.

12 pays représentent près des trois-quarts de la population pratiquant la défécation à l’air libre:

  • l’Inde (626 millions);
  • l’’Indonésie (63 millions);
  • le Pakistan (40 millions);
  • l’’Éthiopie (38 millions);
  • le Nigéria (34 millions);
  • le Soudan (19 millions);
  • le Népal (15 millions);
  • la Chine (14 millions);
  • le Niger (12 millions);
  • le Burkina Faso (9,7 millions);
  • le Mozambique (9,5 millions);
  • le Cambodge (8,6 millions).

Note: toutes les informations contenues dans ce rapport reposent sur les données disponibles jusqu’en 2010 compris

Partager