Rapport sur la santé dans le monde

Chapitre 1


Les disparités dans le traitement du sida

La situation évoquée ci-dessus montre quels effets dévastateurs peut avoir le virus sur la santé de la population mondiale. Cependant, ces effets ne se font pas sentir partout avec la même intensité et ils se concentrent souvent là où la population a précisément le moins de chances d’accéder au traitement. Globalement, la couverture par les antirétroviraux est extrêmement faible. On estime qu’en 2003 le nombre de personnes porteuses d’une infection avancée nécessitant un traitement avoisinait les 6 millions, encore que ce nombre soit à prendre avec précaution étant donné l’importance de la marge d’incertitude (le chiffre se situe entre 4 et 8 millions).

Documents connexes

En 2003, environ 400 000 personnes ont reçu un traitement. C’est dans la Région de l’Afrique que la couverture est la plus faible, alors que la charge morbide y est la plus élevée et que, selon les estimations, seulement 100 000 personnes bénéficient d’un traitement : cela représente une couverture de 2 %. En 2003, plus de 90 % des adultes ayant besoin d’un traitement vivaient dans quelque 34 pays. Près d’une personne sur six ayant besoin d’un traitement se trouve en Afrique du Sud. Sept pays représentent à eux seuls la moitié des besoins thérapeutiques mondiaux, à savoir l’Inde et six pays appartenant à la Région OMS de l’Afrique.

Partager