Rapport sur la santé dans le monde

Chapitre 2


Conclusion

Au-delà de 2005, l’OMS, l’ONUSIDA et leurs partenaires mettront au point une nouvelle approche stratégique pour conserver les acquis de l’initiative « 3 millions d’ici 2005 » et les étendre à l’aide de mécanismes viables de financement et de mise en œuvre afin que le traitement antirétroviral fasse partie intégrante de la gamme des services de soins de santé primaires offerte dans chaque centre de santé et chaque dispensaire. La mobilisation des ressources et la mise en place de l’infrastructure pour soins de longue durée nécessaires à l’administration d’un traitement à vie dans des unités périphériques de soins de santé primaires va modifier durablement les systèmes de santé. Comme on l’explique au chapitre suivant, les succès obtenus dans ces domaines dépendront également des étroites relations qui se nouent actuellement entre le secteur formel de la santé et de nombreux groupes et communautés, notamment des personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Documents connexes

Partager