Rapport sur la santé dans le monde

Chapitre 4


Suivi de l'initiative « 3 millions d’ici 2005 »

Pour être efficace, la stratégie de l’initiative « 3 millions d’ici 2005 » doit comporter des indicateurs de suivi tels que le nombre de malades recevant les différentes prestations, l’observance du traitement, la qualité des soins et la disponibilité des médicaments. Il faut aussi que des indicateurs de suivi permettent de déterminer si l’on est en voie d’atteindre l’objectif du renforcement du système de santé en général ; ces indicateurs doivent inclure les tendances générales des apports, des processus, des produits et des issues.

Si l’information actuellement générée est abondante, d’importantes lacunes demeurent : elles concernent le détail des activités du secteur privé et les estimations des services nécessaires par rapport à ceux qui sont effectivement dispensés. Pour que ce suivi soit gérable, il faut faire preuve de sélectivité et de créativité dans la collecte de l’information, dans la gestion des flux d’information et dans la manière dont l’information est synthétisée et présentée.

L’aptitude à contrôler les flux de ressources est un élément essentiel du suivi, de l’évaluation et de l’élaboration des politiques. Il importe de savoir combien on dépense pour la santé, quelles sont les sources de fonds et quelles filières ces fonds empruntent, quels sont les biens et services que l’on achète et qui en profite en fin de compte. Le contrôle des dépenses de santé dans le cadre de la comptabilité nationale est le point de départ d’une évaluation du montant de l’engagement national et international en faveur de la santé et peut être adapté de manière à indiquer le soutien d’activités particulières, comme la prévention et les soins dans le domaine du VIH/SIDA. Cette démarche est également d’une importance fondamentale pour mettre au point des moyens d’identifier les ressources extérieures additionnelles afin de veiller à ce qu’elles ne se substituent pas aux dépenses normales de santé pour le VIH/SIDA et à ce qu’elles soient utilisées efficacement et équitablement. Il faudra recourir à des méthodes novatrices pour collecter et analyser les connaissances nouvelles et pour en diffuser les résultats sur le plan national et international.

Documents connexes

Partager