Pourquoi les migrations posent-elles un problème pour la santé dans le monde?

Questions fréquentes

Index

Q: Pourquoi les migrations posent-elles un problème pour la santé dans le monde?

A: Lorsqu'un pays a un système de santé fragile, la perte de ses effectifs peut entraîner l'effondrement de tout le système, dont les effets se mesurent en vies perdues.

Dans plusieurs pays industrialisés, le système de santé est fortement tributaire de médecins et d'infirmières formés à l'étranger. Les pays anglophones monopolisent l'essentiel des personnels de santé étrangers. Au Canada, en Nouvelle-Zélance, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, un quart ou plus des médecins sont originaires d'autres pays.

En moyenne un médecin sur quatre et une infirmière sur 20 formés en Afrique travaillent dans les pays de l'OCDE.

Losque les médecins et les infirmières sont nombreux à émigrer, les pays qui ont financé leurs études subissent une perte financière et font, malgré eux, don de leur investissement aux pays riches qui accueillent leurs agents de santé.

Le départ des agents de santé à l'étranger a des aspects positifs: chaque année, les migrations rapportent des millions de dollars (argent transféré par les migrants dans leur pays d'origine) aux pays à faible revenu, et on a ainsi pu les associer à un recul de la pauvreté. Les personnels de santé peuvent aussi revenir, faisant profiter leur pays d'origine de leur expérience et de compétences non négligeables.

Partager